Conseils de plantation et d'entretien de votre haie de cèdres


La plantation d’une haie de cèdres peut se faire de la mi-avril à la mi-octobre sans problème.

Avant de planter votre haie de cèdres, vous devez enlever la tourbe sur une largeur de 45 à 60 cm (18 à 24 po.). Vérifiez également si votre sol a besoin d’être amendé.

Pour une nouvelle construction : vous devez faire le remblaiement de votre terrain et installer vos cèdres par la suite.

Certains sols peuvent éprouver des problèmes d’écoulement de l’eau. Voici la façon de vérifier si votre sol est adéquat ou non à la plantation d’une haie de cèdres:

  • Creuser un trou d’environ 30 cm (12 po) dans la partie la plus basse de votre terrain là où sera installée votre haie de cèdres.
  • Y mettre de l’eau et vérifier le temps d’écoulement de celle-ci. Si votre trou s’est vidé en:
    • Moins d’une heure, votre drainage est rapide et vous pouvez planter votre haie en toute sécurité.
    • 24 heures, votre drainage est acceptable et vous pouvez planter votre haie sans risque.
    • Si vous avez encore de l’eau après 24 heures: prenez en note le niveau de l’eau et évitez de creuser votre tranchée de plantation plus basse que ce niveau. Si vous le faites, votre haie aura des problèmes d’asphyxie des racines et vos cèdres mourront.

Pour vous éviter des problèmes, utilisez la recommandation suivante :

Créez une tranchée de 60cm (24 po.) de large par 46cm (18 po.) de profondeur. Remplissez-la de "top soil" à gazon et non de terre noire ni de terre enrichie ou dite de plantation. Procédez enfin à la plantation normale de votre haie de cèdres.

Faire une tranchée de 45 cm (18 po.) de largeur par environ 30cm (12 po) de profondeur, si le drainage de votre terrain est adéquat, sinon procéder avec la recommandation ci-dessus. La largeur est plus importante, car les cèdres ont les racines en surface et si les racines ne peuvent s’étendre (trottoir – entrée d’auto). Il est donc préférable d’aménager le sol dans une tranchée plus profonde.

Nous recommandons de laisser un espacement d’environ 80 cm (30 po) entre les troncs, pour permettre au feuillage des cèdres de se développer, mais il est possible, si vous désirez une intimité plus rapide, de les installer à 60 cm (24 po).

Remplir la tranchée avec le sol existant, si adéquat. Dans le cas contraire, avec une bonne terre à pelouse tamisée. Pas de terre noire ni de la terre dite de plantation. Ces dernières sont trop riches et pourraient causer des problèmes. Gardez en tête que le sol doit être bien drainé.

Si votre sol est sablonneux, il est recommandé d’ajouter de la bonne terre à pelouse dans votre tranchée avant d’y déposer votre cèdre. Un bon arrosage en période de sécheresse est recommandé, mais vous ne devez jamais installer un boyau d’arrosage perforé et le laisser couler en permanence, cette pratique est très mauvaise pour les cèdres et peut causer de la pourriture au niveau des racines et empêcher l’enracinement en profondeur de vos cèdres.

Si votre sol est glaiseux, il faudra creuser une tranchée, la remplir de bonne terre à gazon et suivre la méthode de plantation normale.

Le niveau de la surface de la motte des racines doit être égal à la surface du terrain.

Protégez soigneusement les racines contre tout dessèchement. Il ne faut pas que les radicelles soient exposées au soleil car le choc de transplantation sera beaucoup plus élevé.

On doit éviter les poches d’air en tassant bien le sol autour des racines des cèdres.

Si vous faites l'achat de vos cèdres chez nous, nous vous donnerons toutes les informations nécessaires pour faire la plantation et l'entretien de vos cèdres de façon à ce qu'ils ne manquent d'aucun élément nutritif.

La première année, vous n’ajoutez rien d’autre que ce que nous vous recommandons, car un engrais azoté favorise la croissance au détriment de l’enracinement.

La deuxième année, après la fonte des neiges, nous vous conseillons d’arroser abondamment le feuillage pour enlever la poussière accumulée au cours de l’hiver.

Au même moment, veuillez vous référer aux recommandations faites par
G.D. BEAUX CÈDRES lors de l'achat ou l'installation de vos cèdres. Si vous avez oublié, juste à nous contacter, c'est avec plaisir que nous vous guiderons.

À noter : AUCUN ENGRAIS APRÈS LE 1er JUILLET, car les plants sont en préparation pour l’aoûtement. Un surplus d’azote pourrait être nuisible aux plants pour bien passer l’hiver.

Durant la première saison, nous recommandons de garder votre sol humide sans être détrempé. Un arrosage par semaine de plus ou moins 1 heure s’il n’y a pas de pluie.

En période de canicule, vérifiez que le sol soit bien humecté autour des racines pour empêcher leur dessèchement.

À l’automne, s’il n’y a pas suffisamment de pluie, arrosez généreusement vos cèdres, une fois par semaine, jusqu’au 15 octobre pour qu’ils puissent faire leurs réserves pour l’hiver.

Détection du manque d'eau

Pour détecter si votre haie de cèdres a besoin d'eau: touchez le feuillage de quelques cèdres. S’ils sont secs et piquants, c’est qu’ils manquent d'eau. Dans le cas contraire, s’ils sont souples, doux et soyeux, ils n’ont pas besoin d’eau.

Notre cèdre : Thuja occidentalis "Nigra" (Cèdre noir à tronc unique), requiert un terrain ensoleillé ou semi-ombragé. Un endroit pratiquement sans soleil durant la journée n’est pas recommandé.

LES TÉTRANYQUES :

Par temps chaud il est normal de voir apparaître les dommages de tétranyques.

DIAGNOSTIC :

  • Décoloration du feuillage qui prend une teinte jaune pâle, brunâtre ou grisâtre.
  • Acarien rouge avec deux points noirs sur le dos. Une loupe peut être nécessaire pour aider au diagnostic (très difficile à voir à l’œil nu).
  • Présence de fils d’araignées sous les feuilles et au centre du plant lors de fortes infestations.
  • Arrêt ou diminution de la croissance.
  • Chute prématurée du feuillage.

Si vous avez un doute contactez une firme accréditée pour faire des traitements d’insecticide dans votre région.

Normalement un traitement est nécessaire début/milieu juillet un autre 7 à 10 jours suivant et une vérification en septembre si vous avez une infestation sévère.

LES MINEUSES DU THUYA :

La larve de la mineuse du thuya se développe tout l’été puis hiverne dans le rameau.

DIAGNOSTIC :

  • La mineuse attaque surtout des sujets dont la pousse est faible (nouvelle plantation ou cèdres en stress).
  • Le feuillage devient jaune puis brun par la suite.
  • Il y a présence de galerie à l’intérieur des pousses terminales.
  • Les dommages commencent de l’extérieur en allant vers l’intérieur de l’arbre.
  • Au début juin, à la tombée du jour, vérifier la présence de petits papillons gris et bruns qui volent en se déplaçant de bas en haut comme une vague.
  • Le feuillage atteint tombe l’année suivante. Suite à plusieurs attaques consécutives, il peut y avoir une défoliation sévère de l’arbre.

INTERVENTION :

  • À la fin du mois de mai avec un produit systémique.
  • À la mi-juillet avec un produit de contact pendant la période de vol.
  • Vers la fin juillet et début août pour contrôler les jeunes larves avec un produit systémique.

P.S. Le même produit pourra contrôler les deux insectes. Par la suite, chaque année, vous pourrez faire un traitement à la mi-juillet par prévention et cela sera suffisant.

La meilleure période pour la taille des cèdres se situe entre le 20 juin et le 15 août.

Il ne faut pas tailler la tête de vos cèdres tant et aussi longtemps qu’ils n’auront pas atteint la hauteur désirée. Ex : Vous voulez que votre haie atteigne une hauteur de 6 pieds; vous taillerez la tête seulement à ce moment là, car si vous la coupez avant vous ralentirez d’environ trois ans la croissance en hauteur de votre haie. Vous pouvez tailler les côtés avant et arrière, ce qui favorise la densité du feuillage, mais pas de gauche à droite, pour leur permettent de se fermer plus rapidement.

Veuillez noter que lors de la taille, il ne faut pas couper plus des 2/3 de la nouvelle pousse (vert pâle) et ne jamais couper dans le vieux bois. (Pousse de l’année précédente lignifiée).

La plupart des cèdres n’ont pas besoin de protection hivernale pour faire face à nos hivers rigoureux.

Par contre, si vous désirez les plus beaux cèdres du Québec, le déneigement à la souffleuse et le sel de déglaçage sont néfastes pour les cèdres. Il est donc recommandé, pour les endroits exposés, d’installer une protection telle une clôture à neige rigide et des membranes géotextiles pour éviter le rougissement (brûlure) des cèdres durant l’hiver.

Informez-vous auprès de votre municipalité concernant les règlements sur l’installation d’une haie de cèdres (hauteur/distance de la rue, etc.). Chacune possède sa réglementation. À vous de vérifier pour ne pas avoir de mauvaises surprises.